Ministre du Travail ou du Chômage ?

Brève
11/01/2019

La Ministre qui plastronne

Lundi 7 janvier, la ministre du Travail Muriel Pénicaud est venue dans une PME à Sentheim, dans la vallée de Masevaux, signer un Pacte régional d’investissement avec le président de la région Rottner.

Elle s’est bien gardée d’aller s’adresser à la centaine de Gilets jaunes venus l’accueillir, mais a notamment déclaré que « la formation est le moteur de l’ascenseur social ». Comme si de très nombreux chômeurs ne trouvaient pas d’emploi faute de compétences... Alors que des milliers d’entre eux acceptent des formations et que des milliers de travailleurs qualifiés perdent leur emploi, car licenciés pour augmenter les profits des actionnaires.

L’ancienne DRH de Danone ne risque pas de contraindre le patronat à embaucher. Elle fait la morale aux travailleurs : il est vrai que c’est plus simple.