Hôpital d’Epinal

Mobilisation contre les suppressions de postes

Brève
28/09/2020

Un nouvel hôpital... mais avec des suppressions de postes dans les services

Mercredi 23 septembre plusieurs dizaines d’agents de l’hôpital d’Epinal ont manifesté contre le plan de réorganisation annoncé par la direction en vue du déménagement dans le nouvel hôpital en janvier prochain. Ils dénonçaient la disparition des aides-soignantes (AS) la nuit (24 postes), qui laisserait les infirmières seules avec 12 patients pendant 12 heures, la suppression de 9 postes dans les équipes chargées du nettoyage, le regroupement des services d’oncologie et de pneumologie avec la diminution du nombre de lits (- 6) et du nombre de postes (- 17). Au total une centaine d’agents devaient être obligés de changer de poste.

La crise sanitaire n’est pas terminée mais les autorités de santé poursuivent leur politique d’économies dans les hôpitaux. Les belles promesses sont déjà envolées, et seule la mobilisation des hospitaliers avec le soutien de la population peut arrêter cette logique destructrice.

L’Agence régionale de la santé vient de promettre d’assouplir ses exigences financières et il serait question de reconsidérer la suppression des AS de nuit. Les agents ont intérêt à maintenir leur mobilisation pour que ce ne soit pas qu’un recul verbal et que toutes les suppressions de postes soient elles aussi annulées.

Les dernières brèves