SoLocal Nancy

Non aux licenciements

Brève
04/12/2018

Source : Wikimedia Commons

Dans le cadre de la suppression de 1 000 emplois sur 4 500, le groupe Pages Jaunes – SoLocal avait décidé de fermer l’agence de Nancy (190 emplois).

Après des mois de lutte, les travailleurs ont réussi à limiter les dégâts : 80 emplois seraient conservés.

Mais les autres, à Nancy et dans toute la France ? Il n’y a que Macron pour faire semblant de croire qu’il suffit de traverser la rue pour trouver du travail.

Dans les luttes à venir, un objectif doit être l’interdiction des licenciements.