Commercy

Non à la dégradation au lycée Henri Vogt

Brève
24/01/2020

À la dernière rentrée, le lycée Henri Vogt de Commercy (850 élèves) avait déjà perdu 30 heures d'enseignement par semaine, avec trois postes d'enseignant supprimés.

Pour la prochaine rentrée, le rectorat diminue une nouvelle fois son quota d’heures. Moins 88 heures pour le lycée général, soit une baisse 11 % par rapport à l'an passé, et moins 22 heures pour la section d'enseignement professionnel.

Avec à la clé, la suppression de 8,5 postes (malgré un nombre d'élèves en augmentation) et surtout une dégradation des conditions de travail. Alors qu’il y a 6 millions de chômeurs et des classes à plus de 35 élèves, ils suppriment des postes !

Une soixantaine de professeurs vêtus de noir, soutenus par quelque trois cents élèves, ont manifesté jeudi devant le lycée pour protester contre ces décisions d’un Etat qui s’attaque à tous les services publics… parce que le grand patronat n’en a jamais assez.

Les dernières brèves