TMD friction Creutzwald

Nos emplois ou leurs profits

Brève
21/10/2021

L’usine TMD Friction de Creutzwald va fermer ses portes en mars prochain. 136 travailleurs vont se retrouver sur le carreau, dont 66 ont plus de 50 ans. TMD appartient au conglomérat Nisshinbo dont le siège est à Tokyo.

Après avoir bouffé de l’amiante, utilisé pour les plaquettes de frein, pendant des décennies, des dizaines de travailleurs vont se retrouver au chômage. La direction appelle cela un PSE « plan de sauvegarde de l’emploi ». Tu parles !

Les patrons de l’industrie automobile suppriment partout des emplois, dans tous les pays. Ce n’est pas « la concurrence des pays à bas coût » qui les supprime, comme le dit la presse régionale, mais la volonté des patrons de l'industrie de faire le maximum de profits avec le minimum d’usines. 

Face à cela, il n’y a pas d’autres solution que d’imposer au patronat la répartition du travail entre tous sans perte de salaires en prenant sur les profits accumulés pour le faire.

Les dernières brèves