Prime Gilets jaunes

Piquet de grève à l’usine Ficomirrors de Dieuze

Brève
07/02/2019

Mercredi, dans la foulée de la grève nationale de mardi, les salariés de l’usine Ficomirrors étaient en grève pour les salaires, et en particulier l’obtention de la prime conseillée par Macron aux patrons lors du mouvement des Gilets jaunes.

Une prime bien abusivement appelée « prime Macron » ce qui est lui faire trop d’honneur : Macron ne donne pas un centime aux fonctionnaires qui dépendent du gouvernement. Et aux patrons privés, il leur a seulement conseillé de la donner.

En fait ce sont les salaires qui sont insuffisants. C’est le salaire de base qu’il faut augmenter et imposer l’indexation des salaires sur les prix pour que les patrons ne se rattrapent pas en faisant flamber les prix à chaque augmentation de salaire.