ArcelorMittal

Polluer, mais impunément de préférence

Brève
07/11/2019

ArcelorMittal avait finalisé en novembre 2018 le rachat de son homologue italien Ilva. Il bénéficiait alors de garanties quant à son immunité pénale en matière d’environnement. En effet, l’usine de Tarente, dans les Pouilles (tout à fait au sud de l’Italie) est l’une des aciéries les plus polluantes d’Europe.

Mais voilà, cette immunité est supprimée depuis le 3 novembre. ArcelorMittal vient donc de dénoncer le rachat prévu.

Des experts ont établi qu’entre 2004 et 2010 , 7500 décès étaient dus aux émissions toxiques des hauts fourneaux.

Cela ne gêne pas ArcelorMittal. Ce qui le gêne c’est que s’il rachète Ilva, on puisse éventuellement lui demander des comptes.

Les dernières brèves