Il y a 80 ans l’évacuation des Alsaciens et des Mosellans

Quand les migrants étaient des Français

Brève
02/09/2019

Evacués dans un wagon de marchandises

Le 1er septembre 1939, lorsque la France déclara la guerre à l’Allemagne qui venait d’envahir la Pologne, ordre fut donné aux 275 000 Alsaciens et 210 000 Mosellans qui habitaient près de la frontière d’évacuer immédiatement la région. Ils devaient quitter leur domicile dans les deux heures en emportant au maximum 30 kilos de bagages et de la nourriture pour trois jours. A pied pour la plupart, ils rejoignirent les gares qui leur étaient assignées, d’où ils furent évacués vers les départements du sud-ouest de la France qui reçurent près d'un demi-million de réfugiés.

Du jour au lendemain des centaines de milliers d’Alsaciens et de Lorrains devinrent des réfugiés et se retrouvèrent dans une région qu’ils ne connaissaient pas, dont ils ne parlaient guère la langue…

Dans l’exil forcé qui leur était imposé, ils furent bien contents de rencontrer de la solidarité dans la population.

Les dernières brèves