Haute-Marne :  Situation des hôpitaux

Echo d'entreprise
01/11/2020

Un service de médecine de l’hôpital de Langres, en Haute-Marne, a été fermé la semaine dernière, car considéré comme un cluster. Voilà un exemple de la situation dans laquelle se trouvent les hôpitaux dans de nombreuses villes du pays. Il faut dire qu’après la première vague de mars, aucun moyen supplémentaire n’a été investi pour prévenir une remontée du nombre de contaminations, aucun personnel supplémentaire n’a été embauché et aucune anticipation n’a été entreprise quant aux mesures à prendre pour éviter une propagation rapide du virus.

Le gouvernement et les autorités locales se sont contentées de subventionner le patronat en espérant qu’il n’y ait pas de deuxième vague et en évitant soigneusement d’imposer aux entreprises quoi que ce soit de contraignant en matière sanitaire.

Le gouvernement a pratiqué dans le domaine de la santé ce qu’il fait depuis des années sur le plan économique, avec les mêmes conséquences catastrophiques.