Mulhouse

Suez les profits aux dépens de la santé

Brève
13/04/2020

Mais quand ?

Le groupe Suez compte 90 000 salariés dans le monde entier, et beaucoup d’entre eux doivent travailler malgré la crise sanitaire, tels ceux qui continuent à assurer le ramassage des ordures. Mais dans quelles conditions ? 

Dans la région de Mulhouse, le cluster le plus touché de France, les équipages d’éboueurs de Suez doivent confectionner eux-mêmes leur masque de protection ! En prétextant qu’elle n’en aurait pas trouvés, la direction met en danger ceux qui justement ont transpiré les quelques 18 milliards d’euros de chiffre d’affaire que Suez a réalisés en 2019.

En ce moment, de grandes entreprises affirment avoir suffisamment de masques pour faire reprendre le travail, alors que leur activité n’est pas essentielle. Tous ces stocks devraient être réquisitionnés pour aller aux travailleurs qui continuent d’assurer un service essentiel à l’ensemble de la société. 

Mais ce bon sens se heurte à une autre logique : celle des capitalistes, qui n’ont comme seule boussole leur profit individuel, au détriment des besoins vitaux de la collectivité.

Les dernières brèves