Gilets jaunes – Strasbourg

Un adolescent victime collatérale de la police

Brève
15/01/2019

Manifestation des gilets jaunes, place Kléber, le samedi 12 janvier 2019

Samedi après-midi à Strasbourg, un jeune de 15 ans qui était en train de faire les soldes a eu la mâchoire fracturée au moment de passer à hauteur du pont Kuss, alors que la police tentait d’empêcher les manifestants gilets jaunes de gagner le centre-ville. Selon tous les témoins, il a été victime d’un tir de balle de défense de la police.

Depuis le début de ce mouvement, on ne compte plus les blessures graves provoquées par la répression du mouvement des gilets jaunes. Au moment où Macron et son gouvernement font semblant d’écouter la colère en lançant le « grand débat national », la consigne qui est donnée aux policiers reste la même qu’au début du mouvement : ne pas faire dans le détail, peu importent les « dégâts collatéraux » et peu importe si ce sont des gosses.