Plateforme Noz Chaumont

Un statut au rabais

Brève
03/11/2020

Sur la plateforme logistique Noz de Chaumont, de nombreux travailleurs n’ont pas un statut de salarié mais de co-gérant, ce qui veut dire qu’ils n’ont plus de contrat de travail mais un mandat social et n’ont plus de droits au chômage. Et la plateforme se fait même un promoteur de ce type de statut en disant que cela peut être une opportunité unique de “devenir le chef d’entreprise” qu’ils ont toujours “voulu être ou rêvé d’être”, indiquant aussi que c’est un moyen de gagner plus. Sauf que si effectivement, le revenu en tant que co-gérant est plus important, c’est parce qu’il n’y a pas de cotisation chômage et qu’ils travaillent 39 heures au lieu de 35.

Mais derrière cette promotion, il y a surtout de la part de cette plateforme, la volonté de ne pas embaucher en CDI et de proposer des contrats qui ne l’engageront pas en cas de pertes. Autrement dit, les patrons n’ont pas confiance en l’avenir et veulent pouvoir licencier sans frais.

Les dernières brèves