Fléville-devant-Nancy

Une fermeté qui a payé

Brève
01/02/2020

Source commons

 

La société Eurotranspharma transporte des médicaments. La direction locale a des méthodes détestables. Avec, semble-t-il, une préférence pour les représentants syndicaux. À tel point que, dans cette petite entreprise, une quinzaine d’employés ont déjà démissionné ou opté pour une rupture conventionnelle.

Mais à trop tirer sur la ficelle, elle finit par casser. Vendredi, la quasi totalité des salariés se sont mis en grève.

Résultat, la direction a cédé sur toute la ligne : retrait des sanctions, paiement des heures de grève, et rencontre avec la direction nationale.

Les dernières brèves