“Petites villes de demain”

Une hypocrisie qui masque les économies

Brève
05/01/2021

Plusieurs communes de Haute-Marne ont fait valoir leur droit à bénéficier du programme “Petites villes de demain”, lancé par le gouvernement. Ce programme est affiché comme un moyen de “mener des projets pour la rénovation de bâtiments” ou la “revitalisation de villes de moins de 20 000 habitants”. Voilà qui ne masque même pas la baisse de dotations aux collectivités territoriales qui se voient obligées de supporter de plus en plus de dépenses tout en ayant des budgets qui se réduisent d’année en année.

Un affichage gouvernemental sous la forme de projets, menés par "une start-up nation" comme le revendique de manière ronflante le pouvoir. Pipeau ! Ces gens ont beau jargonner : tout cela ne cache pas la désertification de beaucoup de petites villes. «Revitaliser », c’est d’abord maintenir les écoles, les hôpitaux, les services postaux dans des petites et moyennes communes lourdement abandonnées. Autant dire que c’est tout le contraire qui se fait depuis des décennies dans des petites villes frappées par la disparition programmée des services publics.

Les dernières brèves