SNCF :  Une journée de grève réussie

Echo d'entreprise
09/11/2021

Assemblée générale des grévistes

Ce mardi, les cheminots du TER d’Alsace étaient appelés à la grève contre le sous-effectif, les cadences qui s’accélèrent et pour de meilleurs salaires. Sur Strasbourg 80% des conducteurs étaient en grève, 70% des contrôleurs, toute l’équipe des agents d’escale.

Une assemblée générale a réuni une centaine de cheminots, où les témoignages sur la dégradation des conditions de travail ont été nombreux. Le directeur d’établissement a été sommé de venir s’expliquer devant les grévistes, mais celui-ci a eu bien du mal à répondre aux questions qui lui ont été posées. Rendre compte aux cheminots des attaques de la direction n’est pas un exercice facile...

Les grévistes ont voté à l'unanimité la reconduction de la grève le 16 et le 17 novembre, ce jour étant le jour des négociations annuelles obligatoires sur les salaires, pour lequel une journée nationale de grève est prévue à l’échelle  de l’ensemble du groupe ferroviaire.

Dans la matinée, cent cinquante collègues des ateliers SNCF de Bischheim ont débrayé et se sont réunis en assemblée générale pour discuter, tout comme en gare de Strasbourg, de leurs conditions de travail et de salaire. La grève, c’est un virus que les cheminots veulent bien se transmettre.