Palestine : Cisjordanie

Une politique d’annexion et de spoliation

Brève
31/05/2020

L'évolution du "partage" de la Palestine jusqu'à 2010 (Wikipedia)

Le 15 mai 2020, une manifestation a été organisée à Chaumont pour dénoncer l'invasion de la Palestine, le 15 mai 1948. Un anniversaire d’autant plus à propos qu’il intervient dans un contexte où le gouvernement israélien entend étendre « la souveraineté israélienne sur une partie de la Cisjordanie ». En clair, cela signifie ni plus ni moins pour l’État israélien que d’annexer une partie de la Cisjordanie, avec le soutien déclaré des États-Unis.

Cela fait 72 ans que le peuple palestinien subit l’occupation, qu’une politique de colonisation systématique y est pratiquée, par grignotages successifs. L’occupation des territoires de Gaza et de la Cisjordanie et ce que subissent les populations israélienne et palestinienne, dont l’une a été transformée en gendarme de l’autre, sont le résultat d’une politique de domination pratiquée par les grandes puissances, sous l’égide de l’ONU.

Lutte ouvrière est solidaire de la manifestation qui a eu lieu à Chaumont, ce 15 mai et dénonce cette politique de colonisation, pratiquée par l’État israélien et la mise en coupe réglée du Moyen-Orient au profit des trusts des grandes puissances, dont la France fait partie.

Les dernières brèves