Lutte ouvrière dans les rues de Lorraine et Nathalie Arthaud en meeting à Metz :  Faire entendre le camp des travailleurs

Communiqué
19/10/2016

Les militants de Lutte ouvrière seront dans les rues de Metz jeudi, Saint-Avold et Sarreguemines vendredi, et Thionville samedi pour s’adresser à la population.

Les grands partis qui alternent au pouvoir pour le compte du patronat suscitent le rejet tant ils mènent une politique identique au service des riches. Le chômage a augmenté autant sous Hollande que sous Sarkozy, et le troisième larron, le Front national, veut en rendre responsable les migrants, l’Europe ou l’Euro… mais surtout pas les capitalistes. Et pourtant ce sont eux les seuls responsables du chômage : ArcelorMittal a fermé les hauts-fourneaux de Florange sous Hollande après avoir fermé l’aciérie de Gandrange sous Sarkozy. Mais de Le Pen à Sarkozy en passant par Hollande tous masquent, chacun à sa façon, la responsabilité des puissants et d’un système capitaliste en faillite.

Quant aux migrants, il faut les accueillir comme des frères, comme les mosellans, nos parents et grands parents, auraient aimé être accueillis dans le reste du pays lors de la guerre de 39-40 alors que tous les hommes politiques essaient de tuer en nous tout sentiment d’humanité vis à vis de ceux qui fuient la guerre, la misère ou la dictature.

Dans les élections à venir, Lutte ouvrière s’adressera aux travailleurs, aux chômeurs, aux retraités et aux jeunes. Ces élections ne changeront pas la vie, mais elles seront l’occasion de faire entendre le camp des travailleurs, de donner un prolongement politique aux manifestations du printemps dernier contre la loi Travail de Hollande et Valls.

Nous affirmerons que ce sont les travailleurs qui sont à la base de tout. Sans ouvriers, techniciens, infirmières, postiers, caissières de supermarché… rien ne se ferait dans la société. Les travailleurs doivent affirmer leurs intérêts immédiats contre la montée du chômage par la répartition du travail entre tous et plus lointains qui est l'espoir d’une autre société débarrassée de l’exploitation et de l’oppression, le communisme.

Faire entendre le camp des travailleurs, affirmer la fierté d’être ceux qui sont à la base de tout, tel est notre ambition face aux politiciens au service des riches.

Venez nous rencontrer :

Jeudi 20 octobre à Metz Colonne Merten et entrée du Centre St Jacques  de 10h30 à 12h30 et de 15h30 à 17h30 

Vendredi 21 octobre à St Avold au marché et Place Peul Collin et à Sarreguemines Rue Sainte Croix

Samedi 22 octobre à Thionville au Marché et au meeting de Nathalie Arthaud, candidate de Lutte ouvrière à la présidentielle, à 16h au FJT Espace Pilâtre de Rozier 2 Rue Georges Ducrocq à Metz.