Un vote de fierté ouvrière pour affirmer les exigences du camp des travailleurs

Communiqué
12/04/2017

Contre la guerre sociale que nous mènent les capitalistes aidés de tous les gouvernements, les travailleurs, les chômeurs, les retraités, tous ceux qui n’ont que leur travail pour vivre doivent affirmer leurs exigences et dire au futur président que nous les imposerons par les luttes sociales : un vrai travail et un vrai salaire - aucun revenu ne devrait être inférieur à 1 800 euros nets - en interdisant les suppressions d’emplois et en partageant le travail entre tous pour que personne ne soit laissé au bord de la route. 

Il ne faut ne pas croire les bateleurs d’estrade. Il n’y a pas de sauveur suprême, les classes populaires ne peuvent changer leur sort que par de puissantes luttes collectives contre le grand patronat afin de prendre sur ses profits et la fortune accumulée des actionnaires.

Le vote pour Nathalie Arthaud, candidate communiste, affirmera aussi la nécessité de changer cette société barbare qui mène à la guerre. Et, au delà des élections, il est urgent que renaisse dans ce pays un parti ouvrier se plaçant sur le terrain de la transformation radicale de la société.

C’est pour en discuter que les militants de Lutte ouvrière seront dans les rues de Lorraine, avec les candidats aux élections législatives, et la présence de Jean-Pierre Mercier, porte-parole national de Lutte ouvrière.

- Jeudi 13 avril à Metz Colonne Merten et Entrée du St Jacques de 10h30 à 12h30 et de 15h30 à 17h30

- Samedi 15 avril à Thionville Vers le temple protestant et dans les rues piétonnes de 10h à 12h et de 14h30 à 16h30

- Samedi 15 avril à Saint-Avold  Place Paul Collin  de 9h30 à 11h30 au marché