Eurométropole de Strasbourg :  Grève des éboueurs

Echo d'entreprise
20/04/2022

Les éboueurs rassemblés mardi sur le site de la Fédération

Les éboueurs de l'Eurométropole de Strasbourg ont fait grève mardi et mercredi pour les conditions de travail et les salaires. Ils s’étaient rassemblés à soixante mardi et cinquante mercredi sur le site des services techniques. La grève n’ayant pas été couverte par un préavis local ils ont suspendu leur mouvement, et seront reçus par la direction de l’Eurométropole jeudi 21. Si rien n’avance, ils ont parlé de reprendre la grève lundi prochain.

La force des travailleurs, c’est la grève!

PSA Metz-Borny :  180 821 € par jour pour Tavares !

Echo d'entreprise
12/04/2022

Selon le journal Challenges, Tavares a gagné en 2021 le pactole de 66 millions d’euros. Cela représente 180 821 € par jour, ou 7 534 € par heure, vacances, week-end et nuit comprises.

Voilà les gens qui osent dire que les salariés coûtent cher ! Décidément les perroquets des actionnaires nous coûtent bien cher…

Saint-Gobain PAM :  Pour les salaires la direction ne lâche rien

Echo d'entreprise
30/03/2022

Saint-Gobain s'apprête à verser à ses actionnaires un dividende en augmentation de 23 % !

En cette année de flambée des prix, la comédie des négociations salariales tourne à la sinistre farce.

Alors que l’inflation atteint officiellement les 4,5 %, la direction voudrait nous faire croire qu’elle négocie quelque chose avec les syndicats en proposant 2,8 %.

2,8 % ce n’est pas du tout une augmentation, c’est une perte du pouvoir d’achat de notre salaire.

C’est une véritable provocation. La seule chose que les patrons n’auront pas volée, c’est une bonne grève pour une vraie augmentation d’au moins 300 ou 400 euros qui remette les pendules à l’heure !

 

PSA Trémery :  Il faut mettre les choses Onet

Echo d'entreprise
28/03/2022

Sous prétexte d’allègement du protocole sanitaire Covid, Onet va renvoyer au chômage tous les CDD. Pourtant, pour maintenir l’usine propre, le travail ne manque pas.

Face à tous ces patrons parasites, un grand nettoyage de printemps s’impose.

CHU Nancy :  Le DG a bien mérité du ministère

Echo d'entreprise
22/03/2022

Le DG vient d’être décoré de la légion d’honneur sur proposition du ministre de la Santé pour avoir soi-disant rétabli les finances du CHRU.

Depuis 2013, il a mené pas moins de 40 restructurations de services avec à chaque fois des fermetures de lits et des suppressions de postes.

L’hôpital est « au fond du trou », le personnel est éreinté, mais le directeur général a sa médaille...

Eurométropole de Strasbourg :  Des travailleurs territoriaux en grève

Echo d'entreprise
14/03/2022

Au rassemblement devant l'Hôtel de Ville

Plus d’une centaine de travailleurs territoriaux de l’Eurométropole, des espaces verts, de la voierie, des ateliers et du service eau et assainissement, se sont rassemblés ce matin devant l’Hôtel de Ville de Strasbourg à l’occasion d’une journée de grève. Ils demandent notamment la revalorisation d’une prime liée à la pénibilité.

Suite à cette mobilisation la direction de l’Eurométropole s’est engagée à augmenter la prime, mais sans donner de chiffres pour l’instant.

Avant cette journée, la direction faisait la sourde oreille. Avec cette journée de grève, elle a dû lâcher des promesses. C’est en continuant à exercer la pression collectivement que les travailleurs de l’Eurométropole pourront faire bouger les choses en leur faveur.

PSA Metz-Borny et Trémery :  Mal Onet

Echo d'entreprise
18/01/2022

PSA vient de renouveler le contrat pour la sous-trai- tance du nettoyage avec Onet en exigeant une baisse de presque 20% de la facture.

La direction d’Onet a décidé de supprimer 4 postes d’agents de nettoyage sur le pôle Metz-Trémery.

Faire des économies sur le nettoyage en pleine pan- démie, c’est multiplier la circulation du virus. Ils sont irresponsables et atteints par le virus du profit.

CAF Nancy :  Surcroit d’activité permanent

Echo d'entreprise
04/01/2022

L’année commence à peine que la direction demande aux employés de la CAF de Nancy de faire encore des heures supplémentaires. Elle prévoit cinq samedis travaillés et elle a également budgétisé 48 CDD pour l’année à venir.

Quand le « surcroit d’activité » est permanent, c’est d’embauche dont on a besoin. Tout l’inverse des suppressions de postes qui se poursuivent...

 

Saint-Gobain PAM :  La folie du capitalisme

Echo d'entreprise
17/12/2021

Ces centaines de millions qui sont dilapidés en rachats d'actions proviennent des travailleurs de Saint-Gobain

En 2021 Saint-Gobain a racheté plus de 8,5 millions de ses actions (coût : 500 millions d’euros) pour aussitôt les annuler. Son objectif sur la période 2021-2025 est d’en racheter pour 2 milliards d’euros.

Racheter des actions pour faire monter les cours c’est une autre façon d’enrichir artificiellement les actionnaires aux frais de la société.

Pour cela Saint-Gobain sait trouver de l’argent.

 

PSA Trémery (Moselle) :  On n’est pas des nomades !

Echo d'entreprise
08/12/2021

La direction a fait revenir des travailleurs de Mulhouse, de Pologne, Hongrie, Allemagne. Bientôt, elle nous demandera à nous aussi d’aller travailler à travers toute l’Europe.

Tavares n’est pas gêné de rendre notre vie impossible pour les bénéfices des actionnaires.

Du travail, il y en a. Stellantis regorge de pognon. Alors aucune usine ne doit fermer et le travail doit être réparti entre tous sans perte de salaire.

------------------------------

Bienvenue aux travailleurs de Pologne, d’Hongrie et d’Italie, Travailleurs de tous les pays unissons-nous !

WItamy polskich pracowników - Pracownicy wszystkich krajów lączmy się

Üdvözlet a Magyarországi munkásoknak! - Minden ország munkásai egyesüljünk!

Benvenuti lavoratori dall'Italia - Lavoratori di tutti i Paesi, unitevi!