L'Est Républicain :  Christiane Nimsgern (LO), infatigable candidate

Article de presse
08/02/2020

Christiane Nimsgern, aide-soignante à la retraite, mènera cette fois encore la campagne de Lutte ouvrière, parti qu'elle a intégré en 1975. ( /Alexandre MARCHI )

La neuvième liste à s'être déclarée aux élections municipales de Nancy est celle de Lutte ouvrière menée par Christiane Nimsgern.

Christiane Nimsgern, 65 ans, est une figure des campagnes électorales. La première remonte à 1978. Depuis, elle a expérimenté de nombreux scrutins : législatifs, municipaux, régionaux.

Elle a d'ailleurs été élue au conseil régional.

Christiane Nimsgern, aide-soignante à la retraite, mènera cette fois encore la campagne de Lutte ouvrière, parti qu'elle a intégré en 1975, quand elle a découvert le trotskisme. Elle était alors en rupture avec le parti communiste, trop proche de Staline à son goût.

Depuis, elle défend « le camp des travailleurs » sans faillir, infatigable militante.

Monde bipolaire

Elle pense que son message est plus que jamais audible, « dans ce pays où le contexte social est très perturbé ».

Christiane Nimsgern a une vision bipolaire du monde, divisé en deux camps : celui des travailleurs et celui du capitalisme régi par les exploiteurs. Ces derniers dominent le monde, au-delà même des élections. « Macron n'est que l'exécutant des grandes familles bourgeoises », martèle la militante de Lutte ouvrière, dont l'idéal est clairement révolutionnaire.

En attendant, elle prend part à l'exercice démocratique du suffrage universel. Aux élections municipales de 2014, elle a réuni 1,2 % des suffrages. Le sondage, publié hier dans nos colonnes, la crédite de 1 % des intentions de vote

. P.R.

© L'Est Républicain, Samedi le 08 Février 2020 / Nancy-ville / Nancy Droits de reproduction et de diffusion réservés