Élections municipales à Charlevile-Mézières (réponse de Mink Takawé) :  L’enfance, autant de projets que de candidats aux municipales à Charleville-Mézières

Article de presse
04/03/2020

Pour l’enfance et l’adolescence, les candidats aux municipales ont tous des idées. Mais des uns aux autres, l’ordre des priorités varie considérablement.

Pour Mink Takawé, un vrai accès à la culture

La candidate Lutte ouvrière veut « intéresser les enfants à la culture dès le plus jeune âge. » Pour elle, c’est une priorité : l’éducation, les activités culturelles et sportives. « Les municipalités sont étranglées financièrement. On rogne sur toutes ces dépenses ». Elle veut de vrais services publics. Prenant l’exemple sur l’Éducation nationale, où elle constate « que des compétences humaines, intellectuelles et physiques sont inexploitées, un gâchis énorme. Il faut faire passer le bien collectif avant tout. »

Droits de reproduction et de diffusion réservés © Union-Ardennais

Lire l'article en ligne