L'Affranchi (Chaumont) :  Lutte Ouvrière veut "faire entendre le camp des travailleurs"

Article de presse
26/05/2017

Lutte Ouvrière, qui a fait 1,03% des voix en Haute-Marne à la présidentielle (et 0,64% sur la France entière), présente deux candidats aux législatives dans le département : Sylvain Demay dans la première circonscription (secteur de Chaumont et Langres) et Anne Halin dans la seconde circonscription (nord du département).

Tous les deux sont enseignants, ont 39 ans, et habitent à Reims. "Lutte Ouvrière est un petit parti", expliquent-ils. "On n'a pas de Haut-Marnais qui puissent se présenter. Mais on y travaille. Et puis on vient tous les deux militer en Haute-Marne depuis des années, tous les deux ou trois mois. On connaît le département".

De toute façon, les candidats de Lutte Ouvrièr n'ont pas de programme local : "Nous souhaitons défendre les mêmes perspectives que portait Nathalie Arthaud lors de la présidentielle, c'est-à-dire les exigences du monde du travail".

"Après l'élection de Macron et la nomination du gouvernement d'Edouard Philippe, les classes populaires peuvent s'attendre à voir pleuvoir les coups".

Pour "mettre un terme à l'hémorragie du chômage", Lutte Ouvrière propose d'interdire les licenciements et répartir le travail entre tous sans diminution de salaire. Pour Sylvain Demay et Anne Halin, pas un salaire et pas une pension ne doivent être inférieurs à 1800 euros. Et "pour mettre en lumière les mauvais coups du patronat", il convient d'abolir le secret des affaires, le secret commercial et le secret bancaire.

Désireux de reconstruire une conscience de classe, les candidats sont convaincus que "seule la classe ouvrière peut offrir à l'humanité un avenir souhaitable, un avenir débarrassé du capitalisme, un avenir communiste".

Pour la circonscription sud, Sylvain Demay annonce qu'il sera à Chaumont le mercredi 31 mai : à partir de 10h30 sur le marché et à 17h devant le Mil'9, sur la place de la mairie, pour une "rencontre-discussion" avec les habitants. L'agenda de campagne prévoit aussi une présence le 7 juin sur le marché de Bourbonne-les-Bains, le 8 juin sur le marché de Chalindrey et le 9 juin sur le marché de Langres.