le Havre Libre :  La liste Lutte Ouvrière au Havre : « Stopper les licenciements »

Article de presse
26/02/2014

Politique. Magali Cauchois, tête de liste « Lutte ouvrière - Faire entendre le camp des travailleurs » présente ses 58 colistiers.

«Saisir l'occasion de ces élections pour infliger un désaveu au gouvernement ! » Magali Cauchois, enseignante de 44 ans, tête de liste Lutte Ouvrière « Faire entendre le camp des travailleurs » en est convaincue : les municipales de mars prochain sont les premières élections sous le gouvernement Hollande, l'occasion de faire entendre haut et fort le ras-le-bol d'une frange de la population de plus en plus pauvre face à une classe bourgeoise de plus en plus riche. Selon elle : « Il faut inverser le rapport de force entre les travailleurs et ceux qui les dirigent et stopper les licenciements. »

Cette professeur d'histoire-géographie dans un collège de l'Eure vit au Havre depuis l'été dernier. Un choix assumé. « Comme celui de milliers de salariés qui, dans le privé ou dans le public, chaque jour se doivent d'aller travailler malgré les distances. » Qui précise également que « les candidats de Lutte Ouvrière ne mèneront pas une campagne sur les problèmes municipaux car aucun des problèmes essentiels des couches populaires n'est un problème local et aucun ne peut se résoudre à l'échelle municipale. »

Magali Cauchois présente une liste de 59 noms, issue de toutes les catégories socio-professionnelles, pas forcément des militants de Lutte Ouvrière mais des personnes qui se retrouvent dans les idées défendues par ce mouvement le plus à gauche de la gauche.

Profession de foi

Extraits de la profession de foi de la liste « Lutte Ouvrière - Faire entendre le camp des travailleurs » : « La vie est de plus en plus dure pour la population. Il n'y en a que pour les riches auxquels le gouvernement socialiste continu de servir la même soupe, comme le précédent gouvernement. Les grandes entreprises bénéficient notamment d'innombrables allégements de charges et subventions de toutes sortes, dont 20 milliards de crédits d'impôts par an. Pendant ce temps, la TVA et le prix du gaz, de l'électricité, des loyers, de l'alimentation, etc., augmentent, alors que les salaires et les retraites restent bloqués. Le chômage des jeunes et des moins jeunes ne cesse de croître, lui aussi, car on licencie à tour de bras pour augmenter les profits des actionnaires. Un groupe comme Mory-Ducros peut jeter à la rue des centaines de travailleurs sans que le gouvernement lève le petit doigt ! Ce n'est plus acceptable. »

Cette nouvelle liste officielle pour les municipales 2014 du Havre vient s'ajouter aux quatre autres déjà en lice.

Une réunion publique de Lutte Ouvrière avec Magali Cauchois, porte-parole de la liste « Faire entendre le camp des travailleurs » est organisée le mercredi 19 mars à 18 h 30, salle des fêtes Béreult, 17 rue Béreult dans le quartier de l'Eure. Entrée libre.

Droits de reproduction et de diffusion réservés © Le Havre Libre