Bosch – Beauvais (Oise)

Bosch enfin condamné !

Brève
10/10/2020

Après 8 ans de procédure, les 396 anciens salariés de Bosch-Beauvais ont enfin obtenu la condamnation de leur employeur au titre du préjudice d’anxiété.

Les 8000 euros qu’ils ont obtenus n’effaceront pas les années d’exposition à la poussière d’amiante des plaquettes de freins fabriquées à Beauvais.

Ils ne supprimeront pas le risque permanent de succomber, comme déjà plusieurs collègues, au cancer de l’amiante.

Mais cela reste une victoire matérielle et morale obtenue par la détermination des anciens de Bosch à faire reconnaître leurs droits.

Les dernières brèves