Pollution dans le canal de l’Escaut

Capitalisme irresponsable

Brève
14/04/2021

Il y a un an, un bassin de rétention de la sucrerie Tereos se déversait dans l’Escaut. Les substances déversées ont tué 90% des poissons et se sont propagées jusqu’en Belgique.

Au moment de la catastrophe, tous les habitants des environs savaient d’où cela venait. Des photos de poissons morts sur les réseaux sociaux remontaient jusqu’à la sucrerie. Pour les travailleurs de la sucrerie, ce n'était pas une surprise : ce n’était pas le premier accident.

Un rapport du ministère de l’Environnement a été publié récemment. Il « s’étonne du manque de réactivité » des pouvoirs publics face à la catastrophe. Mais, ils avaient été très réactifs à l’époque... pour expliquer pendant des semaines qu’il n'y avait aucun lien avéré entre Tereos et la pollution du canal.

La (petite) remise en cause aujourd’hui ne fait pas oublier que dans leur recherche du profit, les capitalistes sont irresponsables et qu’ils trouvent des appuis dans les pouvoirs publics, au garde-à-vous pour protéger cette recherche du profit.

Les dernières brèves