CH Dechy

C’est la santé qui est malade !

Brève
19/09/2021

L’hôpital de Douai vient d’annoncer la fermeture des urgences pédiatriques la nuit, les weekends et les jours fériés. La direction explique que les parents dont l’enfant tombe malade le week-end devront contacter une clinique privée s’il a moins d’un an, sinon tenter de trouver une place pour lui à Lens, Valenciennes ou Arras… à 40 kilomètres.

L’hôpital en arrive là parce qu’il manque de pédiatres. Il y en avait dix ces dernières années, il n’y en a plus que trois aujourd’hui, qui ne peuvent plus assurer toutes les heures supplémentaires…

Le recrutement ne peut pas se faire tout de suite car il n’y a plus de médecins spécialistes formés en nombre suffisant. C’est évidemment la conséquence de toutes les restrictions budgétaires qui ont frappé la santé depuis des dizaines d’années.

Tous les gouvernements successifs ont fait des économies sur la santé, quitte à mettre la population en danger. Aujourd’hui dans le Douaisis, c’est le tour des enfants d’être menacés.

C’est aux soignants de décider, pas aux financiers !

Les dernières brèves