De Gaulle, un autre « Colbert » de l’histoire du colonialisme français

Brève
16/06/2020

Un buste du général De Gaulle a été vandalisé dans le nord sur la commune d’Hautmont. Il a été tagué et portait l’inscription d’esclavagiste.

Cet acte a été qualifié par les notables locaux de scandaleux d’autant qu’il a lieu à quelques jours de la commémoration de l’appel à résister lancé par le Général de Gaulle le 18 juin 1940. Cette période de l’histoire française est mythifiée. L’objectif de De Gaulle était de permettre à l’État français d’avoir son mot à dire dans les négociations de fin de conflit alors que l’armée française avait été défaite en 1940 par les troupes allemandes et que le Pétain avait assumé la collaboration avec l’État français.

De Gaulle a été un homme dévoué au service de la bourgeoisie. Et comme tous les hommes politiques de sa classe il a du sang sur les mains. Le massacre des révoltes de Sétif en Algérie en 1945 est à porter à son actif. Ce tague a au moins le mérite d’écorner l’image de De Gaulle comme un grand homme reconnu par la classe politique française et incritiquable.

Les dernières brèves