Usine des Dunes de Leffrinckoucke

Décisions de justice révoltantes

Brève
07/04/2021

La Cour d'appel de Douai et le Conseil d'État ont refusé de reconnaître les droits à l’indemnisation pour cause d’amiante à un ouvrier ayant travaillé à l’usine des Dunes de Leffrinckoucke, près de Dunkerque. Ils se sont appuyés sur une décision du Conseil d'État de l'année dernière qui avait cassé une décision judiciaire, classant l’usine « site amianté ».

Cette reconnaissance de "site amianté" avait été l’aboutissement de 18 ans de mobilisations et de procédures menées par l’Advasud-CGT, une association des travailleurs victimes de l’amiante. L’amiante dans l’usine a rendu malades au moins 676 travailleurs, 166 en sont décédés.

Le Conseil d’État a donc tranché pour l’entreprise : elle a rejeté le classement du site sous prétexte que l’exposition finalement ne concernait que « des effectifs réduits » autour de fours « détruits et reconstruits une fois par an ».

La justice protège, une nouvelle fois, les capitalistes et leurs crimes.

Les mobilisations des travailleurs et de leurs proches au sujet de l’amiante sont légitimes. Comme disaient certains d’entre eux « 100 000 morts ! Zéro responsable ? Nous n’accepterons jamais ! ».

Les dernières brèves