Cargill

Encore 183 emplois supprimés pour que les riches deviennent encore plus riches

Brève
27/11/2019

Les patrons de Cargill veulent une part encore plus grande du gâteau

160 000 salariés dans le monde et un bénéfice de 2 milliards, mais ça ne suffit pas, les patrons de Cargill en veulent toujours plus !

Alors, reconversion vers l’amidon de blé ou transfert vers un autre pays, l’amidon à base de maïs ne serait plus fabriqué à Haubourdin, et près de 200 travailleurs perdraient leur emploi. La plupart risquant de rester des années au chômage ou de retrouver un travail plus précaire et moins payé.

« On sait par expérience, qu’on ne peut pas faire reculer une entreprise qui prend ce type de décision, mais on peut faire pression pour qu’elle mette des moyens d’accompagnement dignes de ce nom », a déclaré Sébastien Huyghe, député LR. En réalité les députés LR, comme ceux de LRM, du RN et de la plupart des autres partis au parlement, ne VEULENT pas faire reculer une entreprise qui licencie ! Car les profits capitalistes, c’est leur religion !

Alors il reste aux travailleurs de défendre eux-mêmes leurs intérêts.

Avec tous ceux qui sont licenciés en ce moment, ou menacés de licenciement dans les mois qui viennent, plus tous ceux qui l’ont été, ça fait du monde pour créer un rapport de forces en faveur des travailleurs.

Les dernières brèves