Hôpital de Calais

La colère d’un service qui en a ras-le-bol

Brève
22/12/2021

Le personnel de SSR (Soins de Suite et Réadaptation) avait décidé de faire grève le mardi 21 décembre, de 10h à 12h. Une trentaine d’agents sont venus au rassemblement organisé à l’entrée de l’hôpital avec l’aide de la CGT. Tous les grévistes en poste ont été assignés, et les présents ont pris sur leur temps de repos ou de Congés Annuels. Alors sur le soixantaine d’agents que compte le service, c’était une bonne mobilisation.

C’est que la coupe est pleine. Le service déborde de patients. Faute de personnel, les infirmières sont épuisées, sans cesse sous pression, et tombent en arrêt les unes après les autres. Alors qu’à l’hôpital c’est le service qui a été le premier et le plus lourdement impacté par le covid, l’encadrement voudrait les culpabiliser de ne pas tout faire, voire de tomber malade. Quand elles demandent comment faire avec si peu de personnel, elles s’entendent répondre « Vous n’avez qu’à vous débrouiller, on ne trouve personne ». Et que la direction ose proposer, pour pallier le manque d’effectifs, de passer en 12h le temps des fêtes et de fermer temporairement des lits, ça ne passe pas !

Si la direction ne trouve pas un moyen d’alléger leur charge de travail, elles ont bien l’intention de remettre ça en janvier.

Les dernières brèves