Nestlé – Itancourt (Aisne)

la grève des travailleurs de Nestlé et le coronavirus

Brève
18/03/2020

Alors que la direction de Nestlé a annoncé la fermeture définitive de l’usine d’Itancourt en décembre, mardi 17 mars, elle maintenait l’ouverture de l’usine malgré la période de confinement.

Elle prétexte le fait que l’usine fabrique des soupes alors qu’une grosse partie de la production consiste à faire des aides culinaires qui ne sont pas du tout indispensables. Quant aux soupes, c’est la direction elle-même qui justifie la fermeture future par une baisse des ventes.

En fait la position de la direction est politique.

L’usine tourne au ralenti du fait de la grève des salariés et des absents et elle propose à ceux qui le veulent de partir en prenant sur leurs congés annuels.

Mais surtout, en maintenant l’ouverture de l’usine, elle compte porter un coup au moral des salariés en grève qui tiennent un piquet devant l’usine depuis plus d’une semaine car eux sont confinés et ont dû rentrer chez eux.

Cette mesquinerie supplémentaire est une source de colère supplémentaire qui ne peut qu’accroitre la détermination des salariés.

Les dernières brèves