Dunkerque

La loi blanchit ArcelorMittal

Brève
10/04/2019

Entre 2001 et 2005, un trafic de déchets toxiques – du fuel naphtaliné – provenant de l’usine sidérurgique de Sollac Dunkerque a finalement été jugé…14 ans plus tard !

Ce fuel toxique devait être traité par la société Sonolub et revendu ensuite comme du fuel domestique. Mais Sonolub ne traitait rien et fournissait un faux certificat de nettoyage de ce fuel pourtant cancérigène ! Puis il était exporté vers Anvers avec la complicité d’un douanier. Là il était utilisé comme carburant par les cargos.

Le tribunal correctionnel de Dunkerque a condamné l’ancien douanier, Sonolub et son directeur à diverses amendes et peines de prison avec sursis. Sollac n’a pas été mis en cause, car Sollac a disparu, rachetée par ArcelorMittal en 2007 ! Pour la loi des patrons,cela éteint toute poursuite…