Durisotti (Sallaumines)

La lutte paie

Brève
24/06/2019

Mercredi 19 juin, 80 % des salariés mais presque 100 % des ouvriers du carrossier industriel Durisotti se sont mis en grève reconductible. La production était totalement à l'arrêt.

Liberty House (et sa maison-mère, GFG Alliance, qui ont racheté Durisotti cet hiver pour une bouchée de pain, sans même payer les arriérés de dettes aux fournisseurs) proposait 0 € d’augmentation et voulait imposer la modulation des horaires.

Les salariés ont fait grève pour une augmentation de 50 € pour tous ; au bout de 4 jours de grève, le patron a cédé 40 € net d’augmentation uniforme de salaire, un plus de 13 € sur les tickets-resto et paie les jours de grève. C’est une victoire pour les travailleurs, ils ont voté la reprise.

La grève, c’est l’arme des travailleurs.