Amiante

Le gouvernement contre les victimes de l’amiante

Brève
21/09/2021

Le 5 juillet dernier, le tribunal administratif de Lille a condamné l’État à verser des sommes de 1 000 à 2 000 euros à plusieurs dizaines de salariés de l’ex-chantier naval de Dunkerque ayant travaillé au contact de l’amiante pour « préjudice d’anxiété ». Le tribunal a estimé que l’État avait été fautif de n’avoir pris aucune mesure de protection contre l’amiante avant 1977.

Mais le ministère du Travail vient de faire appel de ce jugement auprès de la cour d’appel de Douai. Le gouvernement tient ainsi à montrer sa solidarité avec tous les gouvernements qui ont couvert les industriels producteurs et utilisateurs de ce poison et leurs profits durant des dizaines d’années.

Un gouvernement toujours contre les travailleurs !

Les dernières brèves