Tribunal Lille

Les dessous de la société

Brève
09/02/2019

Le tribunal de Lille a rejugé une affaire de trafic d'armes, où plus de 470 armes à feu ont été importées et vendues.

C'était à nouveau le grand déballage. A la tête de ce réseau se trouvent des militants d'extrême-droite, anciens du service d'ordre du FN, nostalgiques des nazis et des colonies et qui prétendent avoir monté ce réseau soi-disant pour infiltrer la pègre... pour les services de l’État se défendent-ils. Au final, certaines de ces armes de guerre ont été utilisés par un terroriste antisémite, celui de l'Hypercasher à Paris.

Un scénario pour un mauvais film ? Non, c'est juste un procès en 2019 sur un milieu où côtoient extrême-droite raciste, terroristes et pègre. Un milieu que le capitalisme pourrissant permet de prospérer.