Place Mobilité - Somain

Les travailleurs sont fiers de leur grève

Brève
26/11/2021

Depuis ce mercredi, une soixantaine de conducteurs et de conductrices de Place mobilité font grève. Au dépôt de Rosult, on compte 90% de grévistes. Les chauffeurs revendiquent de meilleurs conditions de travail. Ils demandent que les coupures dans la journée soient payées à 100%, car les amplitudes peuvent monter jusqu'à 13h, ainsi qu'une prime de panier. Ils réclament également une organisation des planning respectueuse des travailleurs, c'est à dire qui permet d'avoir les services à l'avance non pas du jour au lendemain. Les salaires étant très bas, les grévistes demandent des augmentations, et ils demandent également que les primes, par exemple l'ancienneté, soient incluses dans les salaires.

La majorité des travailleurs font grève pour la première fois, et le mépris permanent de la direction a été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase.

A cela s'ajoute un manque de personnel que les grévistes dénoncent. Il faudrait au moins 50 embauches.

Le piquet de grève s'est tenu durant 3 jours, jusqu'à ce vendredi soir, et aucun car ne roulera avant lundi.

La direction a du reculer, les grévistes ont obtenu que la prime d'ancienneté soient intégrée au taux horaire, et rentre ainsi dans le calcul de la retraite.

Leur détermination et leur solidarité sont un exemple pour l'ensemble des chauffeurs de car, de bus ou de tramway.

Dès à présent, les travailleurs parlent entre eux de remettre ça en janvier lors des NAO... et pourquoi pas avec les collègues des autres dépôts, comme ceux de Cambrai ou de Solesmes.

Les dernières brèves