Flunch

Licenciements, alors que les Mulliez peuvent payer

Brève
07/04/2021

Des militants syndicaux, venus des restaurants Flunch de tout le pays se sont rassemblés à Roubaix, devant le siège de l’Association Familiale Mulliez. Ils ont dénoncé les mesures largement insuffisantes du plan de licenciements chez Flunch qui toucheraient 1 244 salariés.

L’AFM refuse des reclassements au sein du groupe Mulliez, alors que la famille possède des centaines de magasins (Auchan, Décathlon, Leroy-Merlin, Kiabi,…), où travaillent des centaines de milliers de salariés.

La famille Mulliez possède une fortune estimée à 26 milliards d’euros, tirée de l’exploitation des travailleurs de toutes les enseignes du groupe, ainsi que des bénéfices réalisés sur le dos des clients et des petits fournisseurs.

Cet argent doit servir à maintenir les emplois et les salaires de tous.

Les dernières brèves