Site de Bridgestone (Béthune)

Même sur les friches, du profit à se faire

Brève
27/04/2021

Malgré ses 2,5 milliards de profits en 2019, Bridgestone ferme définitivement son site de Béthune le 30 avril, supprimant des centaines d’emplois directs et indirects.

Le site va être racheté par SIG, filiale de l'entreprise de logistique Log's, possédée par la famille Grimonprez. Log’s s’est déjà installé sur d’anciennes friches, comme celle de la Redoute-Martinoire à Wattrelos ou Usinor à Denain.

Après avoir tiré tout ce qu’ils pouvaient des travailleurs et profité des budgets des collectivités sous prétexte d'emplois, les grandes entreprises laissent sur le carreau des milliers de travailleurs... et les carcasses de leurs industries.

Alors viennent certains capitalistes profitant à nouveau des aides publiques au nom de l’emploi à recréer. Au mieux, quelques dizaines d'emplois créés, quand ce n’est pas l’activité de logistique d’ailleurs délocalisée sur ce nouveau site.

Le capitalisme l’enrichissement pour quelques-uns, le chômage, l’exploitation… et les friches pour tous les autres.

Les dernières brèves