Gojob intérim

New start-up, vieille exploitation

Brève
04/05/2021

Gojob est une plate-forme sur internet pour les intérimaires. Avec l’application téléchargeable sur téléphone, le patron de cette société n’a quasi plus de frais d’agence.

Gojob promet 3000 emplois dans la région dans la distribution de courriers et de publicités. Ce seront des contrats de courte durée et très précaires.

À l’entrepôt logistique Dispéo, près d’Armentières, des dizaines d’intérimaires passent déjà par Gojob. Tout passe par SMS : le renouvellement ou non du contrat mais aussi des remontrances sur les retards, même quand ce n’est pas le cas…

Quant aux versements des salaires, ils sont régulièrement entachés d’erreurs : des « trop-perçus » sont retirés le mois suivant sans prévenir, des heures supplémentaires ne sont pas payées. À Dispéo, Gojob a dû détacher une personne au sein de l’entreprise pour gérer tous les problèmes et parfois la queue devant son bureau s’allonge.

Il paraît que rien n’arrête le progrès ? Si, l’exploitation.

Les dernières brèves