SNCF – Picardie

Non à la privatisation

Brève
08/04/2021

gare de Saint-Quentin

La Région vient d’annoncer qu’elle ouvrirait à la concurrence une grande partie du réseau picard à partir de 2025. Les lignes parmi les plus fréquentées comme celles qui joignent Paris à Amiens, Saint-Quentin ou Laon sont concernées.

Le Conseil régional présente cette décision brusque comme une solution aux multiples dysfonctionnements de ces lignes. Comme si le fait de diviser le réseau en le confiant à plusieurs opérateurs résoudrait le manque de conducteurs, de machines, la vétusté des infrastructures.

Cela fait des années que la SNCF prépare cette privatisation en séparant les services et en laissant se détériorer les conditions de transports.

Les bénéfices que les opérateurs chercheront à générer seront autant de coûts supplémentaires à la charge de la collectivité ou des usagers sans bénéfice pour ces derniers.

Les dernières brèves