Rassemblement à Lille

Non à la violence contre les femmes !

Brève
04/06/2019

Jeudi 30 mai, à l’appel de la Maison des femmes, de plusieurs associations féministes, dont le Planning familial, un rassemblement s’est tenu, place de la République.

Alors que 31 femmes ont été tuées depuis le début de l’année et trois jours après l’enlèvement et le meurtre d’une femme à Lille par son ex-mari, une centaine de personnes se sont mobilisées pour dire non aux violences exercées à l’encontre des femmes.

Pourtant Macron et son gouvernement avaient déclaré la lutte contre les violences faites aux femmes « grande cause 2018 ». Mais la réalité ce sont les réductions des budgets des associations qui accompagnent les femmes victimes de violences conjugales. C’est aussi la réduction du nombre d’hébergements susceptibles d’aider les femmes battues à trouver un refuge.

Rien de surprenant d’un gouvernement qui est à la botte du grand patronat qui fabrique la misère touchant majoritairement les femmes. Elles sont principalement concernées par le chômage, la précarité, le temps partiel imposé, les bas salaires et les petites retraites e souvent la seule chargée de famille.

Il y a toutes les raisons de protester contre les crimes et violences sexistes, produits de la société capitaliste fondée sur les injustices et les inégalités !