ONET (Centre Hospitalier de Valenciennes) :  ONET mal ONET

Echo d'entreprise
29/06/2020

Depuis samedi 27 juin, près de 90 salariés d'ONET Service sur la centaine que compte l'hôpital de Valenciennes sont en grève.

(Photo CGT)

Essentiellement composées de femmes, les équipes d'ONET effectuent les tâches de désinfection et de nettoyage des locaux et d'une partie du matériel.

Durant l'épidémie de COVID 19, elles ont été en première ligne et ont accumulé les heures de travail.

Et voilà que la direction d'ONET annonce une prime... de 150 euros brut seulement !

Voilà qui ne passe pas et cela s'ajoute à la colère contre les 7 jours de carence en cas de maladie, les contrats à temps partiel imposés, le faible remboursement des frais kilométriques et le statut de prestataire plus précaire que celui des embauchés de l'hôpital.

La direction d'ONET tente de faire venir du personnel d'autres sites pour casser la grève. Elle les fait entrer en catimini dans l'hôpital et les fait se changer dans le sous-sol. De vraies méthodes de gangster qui ne découragent pas les grévistes qui restent soudées et motivées !