Somme

Procter & Gamble - Amiens : dénonciation d’optimisation fiscale

Brève
24/06/2019

Les syndicats du CE de l’usine Procter & Gamble d’Amiens ont assigné la multinationale en justice.

Ils contestent le calcul du montant de la participation versée aux salariés et réclament un rattrapage qui pourrait atteindre jusqu’à plusieurs dizaines de milliers d’euros pour chacun.

En cause : le montage d’optimisation fiscale du groupe. Il se débrouille pour ne déclarer en France qu’une partie du bénéfice réalisé par sa filiale française : le reste est déclaré en Suisse. Le groupe réduit ainsi ses impôts et la participation versée aux salariés puisque leur calcul est basé sur les bénéfices déclarés.
« Nous restons sereins quant à la légalité de notre modèle économique », a
déclaré un porte-parole de Procter & Gamble.

Sereins, ils le sont face aux lois et aux tribunaux à leur service.

Ils le seront moins lorsque les travailleurs s'organiseront eux-mêmes pour contrôler leurs comptes et verront alors qu’il y a de quoi augmenter largement tous les salaires.