Aisne

Saint-Quentin : les pompiers voient rouge

Brève
12/12/2019

Cela fait plusieurs mois que les pompiers sont engagés dans un bras de fer.

À Saint-Quentin, ils ont installé depuis la semaine dernière une tente devant la caserne et appelle à la solidarité des usagers.

Leur effectif a baissé : depuis 2010 il y a 7 pompiers en moins alors qu’il y a plus d’intervention. Faute de budget, ils ont du mal à obtenir le matériel nécessaire, leurs engins sont parfois vétustes.

Ils réclament aussi une augmentation de leur prime de risque, le paiement de toutes leurs heures d’astreinte…

Comme les salariés du secteur public, les pompiers en ont assez de faire les frais des politiques de restrictions budgétaires dont l’objectif est de transférer des milliards à la bourgeoisie.

Et quand il s’agit des pompiers, cela se fait même au détriment de la sécurité de la population.

Les dernières brèves