Calais

Stop à la chasse anti-migrants !

Brève
07/02/2019

Les services de l’État font installer des grilles sous des ponts à Calais pour empêcher des migrants de s’y installer.

Comme d’habitude, le prétexte invoqué est la sécurité. C’est effectivement dangereux de vivre dehors, l’hiver, sous un pont à proximité d’une route. Mais c’est un faux prétexte. Les murs, les barbelés, les poursuites policières et tous les autres obstacles mis par les gouvernements sur le chemin des migrants qui veulent rejoindre l’Angleterre sont encore bien plus dangereux que les dessous de ponts.

La simple humanité serait de permettre à chaque individu de circuler et s’installer librement, là où il estime pouvoir vivre dignement et en sécurité. Cela n’est plus possible pour les migrants venant de pays ravagés par le pillage des sociétés occidentales, par les guerres, les dictatures et la misère.

Dans cette société, cette liberté est seulement accordée aux riches et puissants, quelles que soient leurs origines. Pour les pauvres et les travailleurs, d’où qu’ils soient, c’est le mépris et la matraque.