Calais

Surenchère de démagogie xénophobe et sécuritaire

Brève
18/09/2020

Suite à sa rencontre avec le Ministre de l’intérieur le 10 septembre, la maire de Calais, Natacha Bouchart (LR), a obtenu un arrêté préfectoral interdisant la distribution de repas aux réfugiés dans un large périmètre du centre-ville, distribution assurée jusque-là par des organisations non gouvernementales.

Mais la seule association acceptée officiellement par l’État, la Vie Active, ne reçoit pas, à dessein, les moyens suffisants pour répondre aux besoins de la totalité des migrants. La maire a également obtenu une augmentation du nombre de CRS sur la ville.

Laisser les réfugiés errer sans abri et sans nourriture, c’est inhumain.

Un appel à la mobilisation contre cet arrêté honteux a été lancé pour le 26 septembre à Calais Rendez-vous à 16h au rond-point près de l’hôpital et départ à 17h vers le parc Richelieu.

Liberté de circulation et d’installation pour tous les exilés !

Les dernières brèves