Calais

Un pas de plus dans l’ignominie contre les migrants

Brève
29/10/2019

La municipalité a prévu des festivités publiques dans les semaines à venir qui pourraient attirer des habitants et touristes. Alors la maire, Natacha Bouchard, a décidé par arrêté d’interdire aux migrants de stationner dans le centre-ville. Ainsi la distribution des repas organisée par des associations humanitaires dans la zone de la gare sera interdite, sous prétexte qu’elle génèrerait des nuisances et des troubles à l’ordre public.

Cette mesure scandalise à juste titre les bénévoles qui dénoncent la volonté de chasser les migrants durant ces festivités. Le créateur d’une des attractions, François Delarozière, a tenu à manifester son désaccord avec cet arrêté.

Imposer à des réfugiés qui fuient la misère et la guerre de survivre dans des conditions indignes, en plus d’être traqués tous les jours par la police, et les forcer à disparaître du paysage en les accusant d'être cause d’insécurité et d’insalubrité, c’est vraiment une infamie !

Les dernières brèves