Calais – migrants

Une tragédie annoncée

Brève
25/11/2021

24 novembre, la mort de 27 réfugiés victimes d’un naufrage est une tragédie qui horrifie par son ampleur, et qui rappelle les horreurs qui se sont déroulées en Méditerranée.

Depuis cette année, les réfugiés qui, à Calais, tentent à tout prix de gagner la Grande-Bretagne, sont de plus en plus nombreux à tenter la traversée sur une embarcation de fortune. Les morts par noyade sur la frontière anglo-française se sont multipliés ; au matin même, était enterré un jeune homme dont le kayak avait sombré. Les bénévoles sauveteurs de la SNCM, interviennent presque chaque jour pour sauver des réfugiés en détresse, et ils s’attendaient à ce qu’un plus grand drame encore se produise.

Darmanin, le ministre de l’intérieur, a fait semblant de s’indigner de cette tragédie en accusant les passeurs. Quelle hypocrisie ! ll n’y aurait pas de passeurs si le passage était libre, si les exilés pouvaient avoir le droit de vivre et de travailler dans le pays de leur choix. Et si les États comme la France, l’Angleterre et les USA ne semaient pas le chaos, la misère et la guerre dans toutes les parties du monde que fuient des familles entères, au risque de leur vie.

Les dernières brèves