Jacqies VOLANT :  Les adversaires de Patrice Vergriete jugent son bilan

Article de presse
11/12/2019

Bruno Verheyde - Voix du Nord - Dunkerque

Jacques VOLANT – Lutte Ouvrière (1er tour : 3,41 %)

N’ayant pas recueilli suffisamment de suffrages en mars 2014, Jacques Volant avait dû abandonner son siège de conseiller municipal. Il a un regard assez critique sur la gestion de la ville.

« La municipalité, plutôt qu’exprimer son désaccord avec la diminution des crédits pour ensuite appliquer la même politique, devrait essayer d’organiser la population pour obliger le gouvernement à reculer. »

– : « J’ai d’autant plus approuvé la gratuité des bus dans les 17 communes de la communauté urbaine que j’ai préconisé avec constance cette mesure au conseil régional (1998-2004) et lors des campagnes municipales de Dunkerque en 2001, 2008 et 2014. Partout où elle a été appliquée, la gratuité a prouvé son efficacité. »

– : « On dit que le rapport de la Cour des comptes est élogieux. Mais ce qu’il met en valeur, c’est précisément ce que je désapprouve : diminution notable des effectifs et une minoration des subventions. La ville reçoit moins d’argent de l’État (13 millions depuis 2013) mais se fait le relais de la politique gouvernementale. Elle applique la même politique en ajoutant du chômage et des difficultés financières aux classes populaires. »