Sailly-Labourse :  Lutte ouvrière veut « faire entendre le camp des travailleurs »

Article de presse
09/03/2020

Une partie des candidats avec leur tête de liste (à droite).

Quarante-huit heures avant la clôture des candidatures, une quatrième liste a fait son apparition à Sailly-Labourse. Emmenée par Geoffrey Laloux, elle ne cache pas son appartenance à Lutte ouvrière.

Sailly-Labourse.

Le parti de Nathalie Arthaud présente des candidats dans 240 communes, dont cinq dans le Pas-de-Calais : Arras, Lens, Calais, Liévin et… Sailly-Labourse.

La tête de liste, qui travaille à PSA Douvrin, a déjà été candidat aux dernières élections régionales et législatives. Les autres colistiers sont ouvriers, employés, retraités, en formation ou sans d’emploi.

Si la décision de constituer une liste a été prise cet été, le recrutement a débuté tardivement : « Nous étions très pris par les manifestations contre le nouveau système de retraite », justifie Geoffrey Laloux.

« Notre objectif est de défendre l’intérêt des travailleurs face au capitalisme. Si nous sommes élus au sein du conseil, nous serons un point d’appui pour toutes les luttes », explique le candidat de 38 ans.

Pour l’aider à porter son message auprès de la population, il a réuni une équipe de dix-neuf personnes, issues de tous les quartiers, dont la doyenne n’a que 64 ans et le benjamin 19 ans. La moyenne d’âge de la liste est de 42,5 ans.

Richard Attagnant ( CLP)

Droits de reproduction et de diffusion réservés © La Voix du Nord

Lire l'article en ligne